• 1er Mai, top !

    Un peu dur pour trouver un site volable pour ce 1er Mai, vent faible de secteur sud-est, mais ciel bâché un peu partout. On tente le Garlaban avec Cédric et le Bûcheron. Quand on arrive au parking une aile se met en l'air et grimpe comme un V²...vite on monte en courant..(si seulement)...et arrivés au déco, un autre pilote décolle puis est satellisé également...harrgl...

    1er Mai, top !

    ...vite je suis prêt en deux minutes et attends une bouffe...le ciel est bouché.

    1er Mai, top !

    Le soleil sort et je décolle, Cédric m'emboîte le pas, on grimpe en moins de 2, à la croix du Garlaban...

    1er Mai, top !

    Comme c'est bien noir derrière sur Marseille, on avance en plaine et ça monte tout droit jusqu'à 900.

    1er Mai, top !

    Cédric continue jusqu'aux barbules et termine à la boussole !

    1er Mai, top !

    Au dessus d'Aubagne, ça ne descend toujours pas, et il pleut au col de l'Ange.

    1er Mai, top !

    Au dessus du Garlaban, un gros cumulus semble pousser au vent...on se méfie un peu.

    D'autant qu'il pleut sur la face Nord de la st Baume jusqu’à la vallée de st Pons...

    1er Mai, top !

    Retour sur le déco, pas de vitesse excessive, on n'a quasiment pas de vent !

    1er Mai, top !

    Cédric se détache bien avec son aile blanche, sur fond de ciel gris (foncé)

    Pendant ce temps là, le bûcheron hésite à se mettre en l'air...faut dire que le ciel n'invite pas à la ballade.

    1er Mai, top !

    Vers Marseille, le plaf semble plus bas que sur le Garlaban...Allez, on descend.

    1er Mai, top !

    Laurent, le bûcheron est en l'air et avance vers le terrain aussi.

    1er Mai, top !

    Finalement on pose tous et on plie avant les 1eres gouttes.

    1er Mai, top !

    Retour sur Aubagne pour voir le ciel se vider à l'ouest du Pic de Bertagne

    1er Mai, top !

     

    Gérard M.

    « Lundi 30 avrilFormation PSC1 dernier rappel »

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Mai à 16:42

    Couillus !!!

    Moi j'aurais jamais volé avec ce ciel... eek

    2
    Mardi 1er Mai à 16:43

    Par contre quel est ce beau t-shirt porté par Cédric ? yes

    3
    Mardi 1er Mai à 16:45

    Pour ceux qui le souhaitent il reste une vingtaine de t-shirt des 3 couleurs, dépêchez vous y aura pas de soldes he

    4
    Mardi 1er Mai à 16:53

    Et je vois que vous n'êtes pas allés manifester pour la fête du travail....

    Tout a commencé il y a 120 ans, à Chicago (Etats-Unis), lors d’une journée de lutte menée par les syndicats de travailleurs américains pour obtenir la journée de huit heures. Au cours de leur congrès de 1884, les syndicats américains se donnent deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils choisissent la date du 1er mai pour débuter leur action car beaucoup de contrats travail arrivent à terme ce même jour. 200 000 travailleurs américains obtiennent la journée de huit heures le 1er mai 1886.

    340 000 ouvriers, dont les patrons n’ont pas accepté cette revendication, entament une grève générale à travers le pays et en premier lieu à Chicago. Dans cette ville, le 4 mai, des manifestants lancent une bombe sur les policiers, faisant un mort. Quatre syndicalistes anarchistes seront pendus sans preuve pour ce meurtre — un cinquième, également condamné à mort, se suicidera.

    Trois ans plus tard, en 1889, la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris. Les participants décident de faire du 1er mai une journée de manifestation avec le même objectif que les ouvriers américains. Mais le 1er mai 1891, la mobilisation, dans le pays, est marquée par un dramatique incident : à Fourmies, dans le Nord, l’armée tire sur les grévistes pacifiques. 9 personnes sont tuées et 33 autres blessées. Après ce drame, le 1er mai s’enracine peu à peu dans la tradition de lutte des ouvriers. La Fête des travailleurs est célébrée en Belgique, en Russie, puis s’internationalise.

    N'oublions pas que rien n'est jamais acquis si on ne se défend pas...

    L'époque actuelle en est la démonstration frappante. On laisse tomber la cohésion, on ne manifeste plus, chacun tire la couverture à soi.... Catastrophique ! En face les tenants du capital et du pouvoir politique (et de sa police) s'en lèchent les babines et s'étonnent chaque jour un peu plus de notre apathie ! Ils n'en reviennent même pas de se qu'ils peuvent nous infliger sans aucune véritable réaction de notre part.

    Pauvres de nous !

    5
    Mardi 1er Mai à 16:57

    Nos ancêtres sont allés chercher la tête d'un roi, on pourrait très bien aller chercher la tête d'un président....intello

    6
    hendrix
    Mardi 1er Mai à 17:10

    chanson dédicace pour ksuxcle

    https://www.youtube.com/watch?v=n8uhFllLxyk

    7
    Mardi 1er Mai à 19:01

    Clem je crois qu'il te faudra un T-shirt du cube pour pas l'oublier... wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :