• Cuges again, pour sauver la journée

    On se retrouve trés nombreux à Signes en fin de matinée, pour trouver un ciel trés trés couvert et une plaine à l'ombre. Je décide de filer à Cuges plus au soleil car le temps est trop court pour aller à Tazie. Guillaume rentre chez lui à Toulon.

    A Cuges il faut monter à pieds au déco Sud-Est et je suis prêt à 13h.

    Le vol est chaotique et parfois des bouffes arrivent en Ouest.

    cug01-copie-1.jpgLe ciel est chargé sur Signes et la St Baume est mouchetée. Je fais plusieurs fois 1000, mais je n'arrive pas à passer au dessus ! Je me décale sur le Cruvelier et grimpe dans un +4 à 1350, la bonne altitude pour filer vers la terra incognita, et enfin je bascule du côté obscur de la st Baume.

    cug02-copie-1.jpgL'air est limpide et la vue jusqu'à Marseille superbe !

    Je passe la st Baume et passe à l'Est de l'Espigoulier, et c'est la 1ere fois que je pars de Cuges.

    RECAP.jpg

    Derrière la descente est infernale...+4.5...+3.8...jusqu'au dernier relief avant st Zacharie ! Un dernier thermique d'une sale violence me remonte et je me force de rester dedans pour passer le village, mais mon aile se tord dans tous les sens...

    cug04.jpgIl pleut sur st Maximin et le mont Olympe est dans l'ombre ! je file sur le Régagnas et attend pendant les derniers 300m qu'il me reste qu'un pétard veuille bien sortir entre ombre et soleil ! Mais le vent est fort Ouest ici et je tombe du ciel.

    cug05.jpgPosé dans un super terrain et retour en stop express en deux voitures jusqu'au col de l'Ange à ma voiture.

    Bon on verra demain !

    « Le 1er Mai , entre 83 et 06.Une autre forme de VOL »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :