• Essais Sellettes light

    Bon c'est toujours compliqué de choisir du matériel de parapente et encore plus une sellette qu'une voile. Une sellette est l'élément essentiel pour se sentir bien en l'air.

    Actuellement j'avais une super sellette, une Kamasutra 2.5 (cocon) à 7,5kg toute nue !!! Un peu lourde mais super confortable, bien amortie et bonne protection.

    Je voulais une sellette confortable (pour les longs cross), assez stable (pour pas se fatiguer de trop en l'air) , assez légère (pour plus me tuer à la montée avec mon sac de 22 kg et être plus à l'aise pour les cross au cas où on pose un peu loin de la civilisation - le plateau derrière le Caume par exemple...), avec un secours ventral (pour la sécu), une protection efficace (car il n'y a pas que les autres qui tombent...), un passage assis/couché aisé, et la possibilité de replier les jambes quand ça tabasse sans que la structure de la sellette se décompose, ce qui est un soucis si on prend un vrac...

     

    En fonction de tous mes critères j'avais présélectionné 3 sellettes : 

    1) La Lightness2 de chez Advance (3kg)

    Sellette

    2) La delight2 de chez Sup'air (3,5kg)

    Sellette

    3) La Kolibri de chez Kortel (2kg)

    Sellette

    C'est vrai que j'aurais aussi pu sélectionner la Karpofly de chez Phantom mais bon je n'ai pas osé. Pas vraiment pensé...

    J'avais déjà éliminé :

    • l'Ozium de chez Ozone (légère mais tissu du cocon trop fin, on se les gèle! + poignée secours complètement en arrière, difficile d'accès...)
    • La XA-13 de chez Sup'Air axée marche&vol mais pas très confortable, peu résistante, etc. Déconseillée par Frigo et le vendeur...

     

     

    Sur ces 3 sellettes une est axée spécifiquement marche&vol, c'est la Kolibri.

    Les deux autres sont étiquetées légères mais pas très adaptées au marche et vol. Plutôt orientées cross.

     

     

    Avantages/Inconvénients de ces sellettes :

    • Le gros avantage c'est le gain de poids et parfois de volume. Ça change la vie d'avoir un sac léger.
    • Le gros inconvénient de ces sellettes c'est la sécurité... (leurs rapports de tests se ressemblent et sont en dessous d'une kamasutra ou d'une Kuick2)

     

     

    La première que j'ai essayée c'est la Kolibri (C'est celle dont le look me fait craquer!)Sellette

    Ses avantages :

    • Joli look et sa couleur orange va très bien avec ma veste verte ^^
    • Elle ne pèse que 2kg ! De loin la plus légère.
    • Son tissus semble assez résistant ! C'est même surprenant.
    • Elle possède sur le papier une bonne sécurité passive : airbag dorsal + moussebag sous-cutal
    • Elle a le secours monté en ventral et relié aux maillons.
    • Elle s'enfile comme un baudrier donc pas possible d'oublier de s'attacher !cool
    • Les réglages par épissure sont déconcertant de facilité et d'accessibilité en vol. Incroyable !cool
    • Une fois installé, on se sent très bien tenu. C'est un système de cuissardes mais rigides. On a la sensation d'être un peu comme sur un plateau. Pas déconcertant du tout. Très confortable.
    • Elle est assez stable.
    • Position assise sans problème.
    • Elle possède en plus une très grande poche de rangement idéale pour le bivouac. cool
    • Elle va avec un sac qu'on peut acheter en plus... Super pratique et idéal pour le portage.cool

     

    Ses inconvénients. Ben c'est les défauts de ses qualités...:

    • C'est une sellette très typée marche&vol. Donc pas vraiment étudiée pour les cross réguliers bien que rien n'empêche de très grands vols avec !
    • Elle sera moins résistante dans le temps que les deux autres. frown
    • L'airbag qui protège le dos n'est pas super efficace (d'après le vendeur qui en a une par ailleurs !). Pas toujours bien gonflé comme sur les photos...frown
    • Le moussebag est composé de 2 pains de mousse qui peuvent bouger un par rapport à l'autre et donc diminuer grandement l'efficacité d'absorption. D'autant plus que comme c'est de l'ultra léger la structure de la sellette n'est pas assez rigide pour garantir un bon maintien des mousses bien superposées. Du coup le vendeur m'a bien dit que même si le rapport de test ressemble aux autres dans le cadre des tests en laboratoire, bien dans l'axe, etc. C'est certain que dans la vraie vie ça ne sera pas pareil...frown
    • L'accélérateur est + dur que sur les deux autres modèles. Pas de poulie, juste un anneau en céramique.
    • Le fond du tissus accroche les pieds avec l'accélérateur, un peu gênant.
    • Sortie/Entrée du cocon correcte mais sans plus.
    • La poignée du secours ventral est très accessible mais du coup presque trop d'après le vendeur. Il m'a dit qu'à chaque déco il doit être très vigilant sur le passage des câbles accélérateur et des élévateurs, car gros risque d'ouverture intempestive pour lui.

     

    En fait avant d'aller les voir j'avais contacté Bernard Van-Minh et Gaël Petiot qui en ont une et en sont très satisfaits. Pour eux c'est idéal. Mais comme vous le savez ils sont très axés Marche&vol. C donc un produit qui correspond exactement à leur utilisation.

     

    La seconde que j'ai essayée c'est la lightness2 (celle dont tout le monde parle)

    Ses avantages :Sellette

    • Très belle finitions. Beaux matériaux.
    • poche secours facilement accessible avec poignée/pod adapté à la sellette. Pas de risque de mauvaise combinaison comme ça peut arriver parfois !
    • .... ?

     

    Ses inconvénients :

    • C'est un hamac ! Très confortable tant qu'on a les jambes tendues qui appuient sur la planchette. Dès qu'on relâche cet appui on tombe en avant, la sellette se déstructure. Bref on est un peu pendu par les coui.... Très difficile de piloter dans cette position. Donc cela implique d'accepter de ne jamais s'assoir, même dans la tabasse. Donc il faut du gros mental et pour les cross longs ben il faut en plus une bonne forme physique pour tenir la distance...frown
    • Entrée/sortie du cocon pas très évidente je trouve (la moins des 3 sellettes essayées). Ça peut poser des problème en cas atterrissage inopiné ..; frown
    • Pas de protection dorsale. Juste un pain de mousse de 15cm sous les fesses. (ce qui est demandé pour les tests, pas plus...)mad
    • Du roulis quand même qu'il faut apprendre à accepter. Une fois compris et accepté, ce roulis permet de mieux suivre les mouvements de la voile et donc de mieux contrôler sa voile. Mais c'est + fatiguant, d'où la bonne condition physique pour ce type de sellette.
    • Le cockpit est trop près. Du coup pour les presbytes...
    • Le sac de portage dédié est très tight ! il faut prendre une taille supplémentaire arf
    • Le prix !! La plus chère 1480€ et le délai d'attente de plusieurs mois...mad

     

     

     La troisième et dernière essayée est la Delight2 de Sup'Air

    Ses avantages :

    • Une qualité de finition meilleure que d'habitude !cool
      Sellette
    • On rentre et sort très facilement du cocon.cool
    • La position est idéale et l'appui avec les fesses impeccable sur la mini planchette. Je me suis mieux senti que dans la kolibri et bien mieux que dans la Lightness2.cool
    • La position assis/couché sans problème. La structure de la sellette tient parfaitement lorsqu'on passe en position assise dans les conditions fortes. On se sent parfaitement à son aise quand on vient d'un plateau.cool
    • Elle est assez stable (un peu moins que la Kolibri mais plus que la Lightness2)
    • La poignée d'extraction est facilement accessible. Le cockpit très lisible, bien qu'un peu près...

     

    Ses inconvénients :

    • Pas de protection dorsale ! Juste sous les fesses comme la Lightnessmad
    • Le sac de portage dédié n'est pas très solide. Ça vaut pas le kolibri.

     

     

    Voilà en tenant compte de mon type de pratique, j'ai choisi la Delight2 !! Certes elle n'est pas parfaite mais comme dirait Frigo, le mouton à 5 pattes n'existe pas... (La kolibri est vraiment impressionnante quand même... Et la Lightness2 décevante je trouve !)

     

    Attention !

    Je rappelle cependant que ce type de sellette "light" voire "extralight" fait un compromis certain avec la sécurité. Je me suis penché sur les tests, et c'est bien l'ensemble de la sellette qui détermine son efficacité à absorber un choc sur le dos ou les fesses. Et non pas simplement l'épaisseur de la mousse...Les airbags peuvent être très perfo comme nullissime... Tout dépend de leur structure et de leur gonflage...

    Quand on choisi une sellette light on doit être conscient de ce compromis sur la sécurité. Pas toujours mis en évidence par les vendeurs. Ce choix doit être pleinement conscient !

    Il est intéressant de regarder les critères des tests de sellettes pour l'homologation :

    Chute verticale avec un dummy d'une hauteur d'1.6m

    On mesure l'accélération négative à l'impact...

    La limite est 50 g pour info, je me suis renseigné à quoi ça correspondait 50 g, c'est l'accélération pour laquelle 50% de femmes soumises à cette accélération (même 0.001s) meurent ! Pour les hommes, dû à la corpulence, le même taux de décès est à 65 g... Pour les enfants... 20 g...

    En gros c'est la décélération maximale au delà de laquelle nos organes se disloquent...

     

    Un autre facteur important est le temps de décélération > 38g et >20g. Qui sont plus parlant pour les fractures des vertèbres et compression de la moelle. Certains tests sont parlant...

    En tout cas on constate que les sellettes lourdes type Kamasutra  ou  Kuick2 réagissent très bien. Et les sellettes light, bien moins bien...

     

    A bons entendeurs...

     

    Je vous mets les liens vers les tests de quelques sellettes types... Regardez surtout le 2nd paragraphe "B.   HARNESS PROTECTION SHOCK TEST"

     

    critères pris en compte :

    Sellette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lightness2

    Delight2

    Kolibri

    Kuick2 crashbox

    Kuick2 mousse+airbag

    Kamasutra2

     

     

     

     

     

     

     

     

    « 8 Mai c'est Férié...Dimanche 10 Mai »

  • Commentaires

    1
    piair
    Vendredi 8 Mai 2015 à 23:47

    j'avais essayé la delight1 et bien apprécié le confort, par contre pas assez de rangement. Sur la Fantom karpo y a vachement de place entre le dos du pilote et l'airbag gonflé dés le déco.

    2
    Lundi 11 Mai 2015 à 21:59

    Premier retour en vol avec la Delight2 ce weekend à Bleine en conditions printanières dans les alpes du sud... Pas mal mais j'ai des réglages à améliorer notamment l'inclinaison du cocon et mon inclinaison. étais un peu trop couché à mon goût. Mais c'est surtout le manque de rigidité en haut du dos qui m'a le + contrarié. A voir en relâchant un peu les lombaires et en tirant + sur les épaules... Sinon très bien en thermique, bons appuis, bonne sensation de la masse d'air mais faut reprendre ses repères... La suite au prochain épisode...

    3
    Mercredi 20 Mai 2015 à 13:42

    confort corrigé en tendant un peu plus les sangles d'épaules. Nickel y a plus qu'à allonger un poil la sangle du cocon et je serai aux petits oignons !

    4
    drivalin
    Lundi 16 Janvier 2017 à 21:48

    Bonjour,

    J'arrive un peu en retard, mais je suis très intéressé de connaitre d'où provient l'information sur les risques encourus en fonction des niveaux 50, 38 et 20g!

    Merci !

    bons vols,

    Daniel

    5
    Mardi 17 Janvier 2017 à 18:28

    Bon là comme ça je ne me souviens pas d'où ça vient ! J'avais épluché les rapports d'homologations, les commentaires, etc. Le pourquoi du comment de la norme... ça fait longtemps maintenant mais ça doit se trouver en cherchant bien. Par contre désolé j'ai pas le lien direct. Peut être cherche du coté des tests des secours...

    A+

    6
    drivalin
    Mardi 17 Janvier 2017 à 18:42

    merci pour le retour.

    Je vais chercher ;-)

    à+ et bons vols

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :