• Etretat, enfin !

    Après plus d'une trentaine d'année d'attente, je réussi à aller sur Etretat pour réaliser un rêve de gosse de l'époque, m'envoler au dessus de ce site.

    2014-03-0235.JPG

    J'avais parcouru les plages lors des grandes marées pour pêcher à pieds et je n'attendais que le jour où enfin je pourrais survoler les falaises.

    Après un court séjour dans le Lot, je pousse plus au Nord pour atteindre Oteville-le Havre sous une pluie fine et un vent violent.

    Le ciel s'ouvre ,quelques pilotes sont là, et attendent les conditions.

    2014-03-0193.JPG

    Il faut le feu vert de la tour de contrôle du Havre avec 300m de gaz entre le sol et le plaf, puis au moins 8km de visibilité pour avoir le feu vert du décollage.

    etre01.jpgLa pluie laisse place à un joli soleil et le vent baisse, 30 pilotes se préparent il est 14h ! Tout le monde trépigne, puis vers 15h feu, "ON PEUT Y ALLER"

    etre02.jpgIl faut être dans les premiers à décoller pour commencer la transition de 12km vers Antifer...sans dépasser 10m au dessus du relief jusqu'à Cauville, ensuite c'est 105 maxi !

    etre03.jpgEn chemin les Delta2, Mantra6 et Alpina2 me dépassent et je peine à les suivre.

    etre04.jpgAu fond on distingue les falaises d'Antifer...

    etre05.jpgCa y est Antifer et son port pétrolier, à droite, l'antenne qui sert de balise pour le demi-tour, au fond le début des falaises de craie...Etretat est juste derrière.

    Il faut un bon vent et un gaz minimum de 100m pour pouvoir contourner et aller poser "au sec" à Etretat ! Pour aujourd'hui, c'est trop juste; je rentre au déco.

    etre06.jpgArrivé devant le déco, certains ont du mal à se maintenir au dessus, des pilotes dans tous les sens, des bi qui décollent et au milieu un mec qui tape l'acro juste devant le déco !

    etre07.jpgPosé sans soucis et café au fourgon avant de reprendre l'aller-retour jusqu'à 19h. Des pilotes marchent sur le sable car en manque de vent ou de gaz à certains endroits ils ont posé sur la plage. Certains sont posé dans les buissons le long de la crête, car trop en arrière pour revenir dans la pente, et à cause des épines, ils mettent plusieurs heures à sortir.

    etre08.jpgLes vols se succèdent jusqu'à plus soif, et l'apéro sur fond de coucher de soleil cloture la journée.

    etre09.jpgParking bondé et un seul contact brutal, nécéssite la présence des pompiers.

    Vraiment un site à découvrir lors de ses vacances. Vol pour le papa, et châteaux de sable, baignade pour les petits juste en dessous.

    « Sur la route des Vacances...Bord de mer »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :