• Lundi de Pâques

    Pour ce lundi, après une nuit froide et du gel le matin , je glisse au déco.

    Lundi de Pâques

    il y a déjà du monde vers midi, et beaucoup de Suisses.

    Lundi de Pâques

    Guillaume à trouvé du Sud à 40 au sommet du Teillon ,on le voit sur cette photo avec son sac light et sa sellette toute aussi light...

    Lundi de Pâques

     

     

    je ne sais pas si l'Ouest prévu va rentrer. Déco 13h30 et ça monte à 1700 facile, puis je glisse vers le plateau de Lachau.

    Lundi de Pâques

    Dans la combe sous Dormillouse ça monte bien et le pilote qui était avec moi, n'y croyant pas est repartit vers le déco. J'ai le ciel pour moi tout seul.

    Lundi de Pâques

    Je passe le plateau et file le long de la Blanche.

    Lundi de Pâques

    Je suis en vue de Seyne et un bon pétard me hisse à 2600.

    Lundi de Pâques

    Au loin au fond la vallée de Barcelonnette.

    Lundi de Pâques

    Super j'avance bien et je pense aller jusqu'au Traumas et faire demi-tour, mais en regardant mon gps, je vois que je file à 58 km/h ! oups...et dans l'autre sens ??? 12 km/h, merdasse c'est Nord !

    Je fais demi-tour avant Seyne et essaie de rentrer.

     

    Lundi de Pâques

    J'avance pas beaucoup et me fais tarter.

    Je vais passe au large et finalement remonter à 2000, avant de glisser vers la plaine devant le site de st Vincent.

    Lundi de Pâques

    Ça monte de partout et étrangement il n'y a plus personne en l'air, ni au déco ???

    Lundi de Pâques

    Descente en 3.6 et oreilles pour poser, le vent est fort mais sans plus. Quelques pilotes se préparent et en descendant vers Savines, on retrouve 40 de Nord !

    Arrivé aux Richards vers 17h avec un vent d'ouest à plus de 40.

    Le mardi matin vent de Nord encore fort et sur le massif de l'Obiou une mer de nuages dégueule sur la face sous le vent.

    Lundi de Pâques

     

     

     

    « Long week-end de PâquesSécurité en parapente »

  • Commentaires

    1
    ksuxcle
    Lundi 17 Avril à 22:13
    A 200 m du sommet il n'y avait rien. En haut c'était tempête ! J'ai un petit film à monter... Je me suis dit que vue qu'en montant y avait pas de vent dessous je vais décoller de + bas.... Mais merdasse, le vent rentrait aussi maintenant à tous les étages... Et plus on est bas en montagne et moins on a de marges pour passer les obstacles... du coup 3h de descente à pieds hors des sentiers (j'ai tester une option galère...) pour finir sur une route et retour en stop ! Les genoux en vrac, la loose ! L'aprem le vent rentrait bien fort même en bas... C'est pas des vacances pour le parapente...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :