• Ozone Delta3, vive la Delta2 !

    Ozone Delta3

    Hello everybody, non ce n'est pas l'annonce de l'arrivée de la Delta3 !! Mais juste un extrait vidéo pour ceux qui comprennent l'anglais de l'interview réalisé par  le magasine thermik avec David Dagault et Mike Cavanagh le boss de Ozone... J'ai eu l'occasion de discuter avec Fred Pierri le concepteur d'Ozone cet été en "off" et ce qu'il m'a expliqué est repris dans l'interview ici à partir de la 4ème min : interview

    Pour ceux qui veulent choisir une aile, et qui ne savent pas quelle aile choisir en B ou en C voici quelques critères incontournables pour pas se faire bananer et savoir ce qu'on achète :

    1. L'allongement : le facteur le + facile à voir mais que la majorité des pilotes ne veut pas voir... Je dirais qu'une vraie B destinée à des pilotes qui volent moins de 60h/an dans des conditions moyennes doit avoir un allongement autour de 5,5. Quand on voit des Carrera dans la catégorie ça montre que ces cadres ne sont pas représentatifs de l'imaginaire des pilotes... Pour une C je dirais un allongement autour de 6 pour des pilotes qui volent une centaine d'heures/an. Un allongement de 6,5 comme la Triton2 de Nova donne une voile plus D dans la vie que sur le papier...
    1.  Ensuite les tests ont été modifiés et il est interdit désormais d'ajouter des lignes de pliages sur les voiles pour passer les tests. La D2 a bénéficié de ces lignes. Sans ces lignes de pliage pour les tests de fermetures asym accélérées elle aurait été classée en D. Or depuis 3 ans et plus de 1000 ailes vendues, l'expérience et le retour des pilotes à démontré sans ambiguïté que la D2 est bien une C et pas du tout une D. Cette voile (la D2) est le meilleur compromis (Perfo/résistance à la fermeture/virage/feeling/info sur la masse d'air) jamais trouvé pour une voile de cross. Sachez le. Toutes les voiles sorties depuis comme l'Artik4, la Sigma9 ou Aspen5 n'ont pas cet équilibre car elles ont un profil sharknose moins marqué que la D2 et des A moins reculés pour passer les nouveaux tests sans les suspentes de pliage. Elles ont donc un résistance moindre/fermetures ou des sensations/masse d'air filtrées... Il en résulte un tout moins bien en vol réel ! L'aspen5 est perfo mais faut la tenir... l'Artik4 est perfo comme une D2 mais un peu poutre et ferme d'un coup (avant une D2!) et la Sigma9 est moins perfo et pas plus résistante au contraire...
    1. En fait Ozone ne veut pas sortir une D3 dans ces conditions car ils savent que le produit sera décevant/D2. Ils cherchent donc à gagner du temps et à faire évoluer les tests pour repasser une D3 dans les mêmes conditions qu'une D2. Leur produit serait de même ordre d'allongement avec un peu plus de vitesse et un comportement identique à la D2. Ce qui est impossible à réaliser dans les conditions de test actuels... Peut-être oseront-ils le pari de sortir la D3 en D en insistant que c'est destiné aux mêmes pilotes que la D2 ...Si ça marche les huiles qui décident des tests (et qui ne comprennent rien, faut le savoir !) prendraient une belle déculottée bien méritée.

    Donc si demain Ozone sort une D3 et que les tests restent les mêmes... Achetez une D2 d'occase !!

     

    « Un chtit film de promenadeNettoyage d'automne »

  • Commentaires

    1
    piair
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 00:06

    "Sigma9 pas plus résistante au contraire..." bah en 110h de vol cette année avec la mienne, je peux assurer qu'elle est bigrement solide !

    Un vrai régal.

    2
    Frigorifix
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 06:47

    Ces règles de certifications sont totalement stupides. On se marche sur la tête à rendre les voiles plus fragiles pour passer des tests... 

    Vive l'Open class.

    3
    ksuxcle
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 09:50

    Je savais que j'allais faire réagir le pi'air ! winktongue

    Peut être mais y a pas photo, pour passer les tests ils sont obligés de la rendre moins solide... ce sont les lois de la physique...

    Après la difficulté est de placer le curseur au bon endroit entre une voile qui veut fermer tout le temps et qui est très saine en sortie de vrac (impilotable en conditions réelles de cross dans les alpes...) (caractère des gradients et sky) et une voile qui ne ferme "quasiment" jamais mais où tu fais secours le jour où elle ferme bien ! (R11)

     

     

     

    4
    Bruno L
    Samedi 3 Octobre 2015 à 09:22

    Hello

    Pas compris pourquoi il fallait "fragiliser" 1 aile / turbulences pour passer les test de certification!

    + elle est fragile, + elle monte en "gamme"? Et du coup, ça se vend +?

    5
    Ksuxcle
    Samedi 3 Octobre 2015 à 19:56

    C est le shark nose. Le profil reste tres costaud et reste en forme quand tu tires sur les A pour fermetures. Du coup la fermeture sera plus profonde et il sera difficile de passer le test... c est tout

    6
    Frigorifix
    Samedi 3 Octobre 2015 à 20:05

    le shark nose et l'implantation assez "reculée" de la première ligne qui fait que les fermetures "simulées" sont plus amples que souhaitées. Du coup si t'as une aile plus facile à fermer, ben tu contrôles mieux tes fermetures et tu passes l'EN comme il faut. On se marche sur la tête.

    7
    Ksuxcle
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 00:05

    Fred Pieri m a dit que dans la commission qui gere les tests, le chef est un anglais qui a fait du delta il y a 30 ans et tres peu de parapente. L italien qui est aussi dans la commission etait tres content au printemps car il avait fait les oreilles en stage pour la 1ere fois ! C est hallucinant que ce soit ces mecs la decident des conditions des tests !

     

    8
    Mel
    Vendredi 6 Mai 2016 à 22:42

    Après 450h passées sous ma delta2, je n'ai qu'une seule chose à dire: c'est une voile exceptionnelle, son comportement à la fermeture est extrêmement sain, la transmission d'infos sur la masse d'air est très bonne pour une voile de cet allongement. J'ai pu expérimenter quelques grosses fermetures asymétriques, frontales, la voile a beaucoup d'énergie, mais une stabilité à la réouverture qui est impressionnante et très rassurante. J'attends la delta 3 avec impatience, avec un poil plus de vitesse que la delta2 ce qui est décrit ci-dessus. L'homologation n'a désormais plus aucun sens, depuis le passage en B de la Carrera. Si la delta3 est en D, et bien ça ne changera pas mon choix de m'en procurer une. Cela mettra encore plus en évidence la désuétude des homologations. La sécurité des pilotes devrait être LA priorité pour les aider dans leur choix.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :