• Quelques jours au frais, la suite

    Seconde semaine de congés et retour sur Oraison, où ça vole tous les jours...encore!

    Quelques jours au frais, la suite

    Dés le mardi la plaine est généreuse et on s'en met plein le groin.

    Quelques jours au frais, la suite

    On part en escadrille dans un thermique, assez large pour faire monter 6 pilotes en même temps

    Quelques jours au frais, la suite

    Roland et Clem sont en direction de Dignes, on est au bout du plateau face à Moustiers. Christian fera 2600 sur le Montdenier avant de venir poser dans la vallée de l'Asse où nous posons Patrice, Alain et moi.

    Retour sur Oraison où l'on vole jusqu'à la nuit

    Le lendemain, c'est pareil et on fonce comme des hyènes sur le 1er qui débusque un gros pétard. C'est encore montée groupée à 7 pilotes. Le plaf est à 1700 sur le déco puis 1900 juste derrière. On part à deux vers Valensole, tandis que les autres foncent vers le sud pour tenter Vinon.

    Quelques jours au frais, la suite

    Je sais qu'en face il y a une pompe de service et je fonce dessus....bingo !

    Quelques jours au frais, la suite

    Je grimpe à 2200, en un thermique, et en compagnie d'une cigogne. Un nuage forme vers Gréoux et je tente de le prendre, mais la masse d'air en dessous semble inerte, je perd du gaz et retourne sur Valensole je ne suis plus qu'à 1500.

    Quelques jours au frais, la suite

    Je remonte bien et arrive sur Riez, où je rejoins Claude. Là un point bas à 200m sol me fait chahuter par une masse d'air pas sympa. Un dust énorme de la taille d'un terrain de foot, me force à me sauver, et je retourne vers Brunet pour poser à la cassure du plateau. Claude fait Vénascle et Alain Puimoisson, puis retour poser en dessous de Brunet.

    Quelques jours au frais, la suite

    Le samedi c'est la fête du club d'Oraison et biplaces à gogo. Moi je fais voler Jean-Denis, qui va faire son 1er vol depuis 15 ans, après un bi pédagogique d'une heure le week-end dernier.

    Quelques jours au frais, la suite

    La vieille Golden de parapentoufle vole encore trés bien et il enchaîne 4 vols entre 11h et 14h avant d'en faire un 4iem d'une heure avec thermique et gain de plus de 300m au dessus du site.

    Quelques jours au frais, la suite

    Ca monte partout, et c'est un régal de douceur au milieu de la meute de biplaces.

    Quelques jours au frais, la suite

    Il est heureux de retrouver l'activité, et s'en met plein la lampe.

    Quelques jours au frais, la suite

    Atterro no souci, et bières au bar du club !

    Quelques jours au frais, la suite

    Arrêt des bi à 20h pour cause de manque de passager, mais ça vole encore !

    Dimanche pareil, avec un léger Sud en début de journée, mais une aérologie sympa jusqu'à la nuit.

    « Merci pour ce moment !Week end du 20/21 septembre »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :