• Vol rando pic de Bure

     Voilà Une vidéo de notre petite rando au pic de Bure. C'est un peu long mais c'est plus un souvenir qu'un teaser... et l'article de Bernard en dessous que j'ai copié-collé.

    Vol rando Pic de Bure from ksuxcle on Vimeo.

    Rando / parapente au Pic de Bure .  Dimanche 7 Juin

    Photos / video : Guillaume , Eric, Hervé,Philippe, Patrick.
    Texte : Minh

                    3eme sommet du Devoluy , le Pic de Bure (2709m) est visible de très  loin de part sa forme caractéristique en forme de Vaisseau très minéral et de part sa couleur grise et ocre ... cela faisait des années que je voulais m'y balader et pourquoi pas,  cerise sur le Mac Do.,  y redescendre en volant  .

    Vol rando pic de Bure

    Il est réputé pour sa puissance thermo nucléaire par les vélivoles et les libéristes sévèrement "Bure nés"  ( je me souviens dans les années 90 , Ph. Camensuli et  JC Veujoz en delta : "..aile  sur la tranche , l’aiguille  vario Ball bloqué à +5 , l’altimètre s'affichait de 10 m en 10m ..."  A mes débuts ,l’idée  de raccrocher Bure en décollant de Chabre me terrorisait  .. et du coup je me contentais donc  de faire le retour si possible par St Genis....

    Malgré une tendance orageuse aléatoire pour ce dimanche 7 Juin dans le massif , je maintiens cette sortie prévue depuis quelques temps... je ne prévoyais pas de report .
    Après un trajet sous un orage violent vers Oraison le samedi soir , Philippe Ch.  fidèle rando/parapentiste  et myself , rejoints par  Hervé J. accompagné de Patrick D. , nous bivouaquons au Sauvas non loin de la maison forestière ; l'occasion pour Pat. d'étrenner sa fameuse tente D4 qui se plie plus vite qu'elle ne se déploie. Puis tard dans la nuit , Guillaume H. et Eric le grimpeur se joignent à nous pour un biplace ( préparation mont Blanc) .
    Dimanche , 5h36 , on avale un petit déj. express  en se demandant si le massif ne sera pas envahit par une mer de nuages ( cause orages la veille) et Guillaume suppose  une instabilité orageuse des 11h 05.

    Vol rando pic de Bure


    6h12,  C'est Hervé qui ouvre la marche en imprimant un rythme régulier de métronome  , parfait:  presque 600 m/h ....température idéale , je ferme la marche , ça papote ferme devant moi...
    1ere partie jusqu'à la fontaine du vallon ( 1806m) ou on peut se ravitailler en eau et à partir de là  on quitte la foret de hêtres et de mélèzes pour attaquer les raides lacets/ éboulis de la combe d'Aurouze ; magnifique !! on se régale ! ... on croise quelques chamois ,  découvre des orchidées sauvages , des gueules de loup malgré cet univers hyper minéral... j'adore !
    Vers 2400m , juste avant d’arriver sur la Selle ( début du plateau de Bure) après quelques marches dévoluyennes  , on est contraint d'aborder un névé du genre " ça glisse aux pays des merveilles" ... pour ma part...  j'adore ! Les 2 " jeunes"  Guillaume et Eric en profitent pour lâcher les watts ( ils préparent le Mont Blanc ! ) ...
    Selon les divers topos rando ,pour avaler les 1500 m de  D+ il faut entre 3h12 et  4h pour accéder au sommet , on aura mis entre 2h31 et 2h44 ..
    C'est évidemment beau ,le panorama est exceptionnel : vue sur les Ecrins ,Grand Ferrand , Obiou , Vercors ,Ventoux ....  j 'ai une pensée émue pour tous ceux qui m'ont transmis leur passion pour la montagne( escalade, alpinisme, rando, vol libre, cueillette ...) et aux ... népalais.

    Vol rando pic de Bure


    Je n'oublie pas mon mentor  (pour cette rando/vol j'utilise ma mentor 3 xxs light de chez Nova)Marc Lassalle qui est en train de lire ces quelques lignes ...

    8h59: Damned ! .... le vent n'est pas bon: travers Est en rafales...les nuages décrivant déjà une activité thermique.
    Direction, sans tarder ,  les" oreilles " de l'observatoire  ou nous avons  repéré une portion herbeuse face Sud en arrivant sur le plateau, 200 m en contre bas ...
    C'est en courant qu' Eric arrive le 1er sur les lieux ( il prépare le Mont Blanc .. je crois que je vous l'ai déjà précisé) .
    Le décollage : quelle chance de trouver cet oasis herbeux dans ce désert de caillasses !
    Au niveau timing , nous ne sommes pas trop à la Bure , pardon à la bourre , il est 9h42.
     Vitesse mais sans précipitation ; chacun se prépare méticuleusement cependant il faut l'avouer , le déco. est peu sous le vent de Bure ; le vent tourne dans tous les sens avec des rafales de vent nul  et je me souviens que le célèbre alpiniste René Desmaison y avait déchiré sa voile 11 caissons ( 1986) qui tenait par le tissu extrados après avoir méga vraqué en sortie de décollage sous le vent très fort ! Pour le coup , le doute m'habite ...
     C'est à la faveur d'une brise de face que je fais le fusible ... Après avoir quitté le sol , je longe la face Sud au dessus des combes caillouteuses d' Aurouze et de Mai  jusqu'à la tête de Cluse face S.E en annonçant à la radio que l'aérologie est saine...

    Vol rando pic de Bure


    Successivement , je vois passer le binôme  Guillaume/ Eric avec leur petit biplace Huapi ( vous ai je dit qu'ils ont en projet le Mont Blanc ?) , Philippe en UL, Patrick en Aspen ( qui fait son 1er vol de reprise à cette occasion) et enfin...l’infâme ( vent mine)  Hervé avec sa Spantik , ouf  ! tout le monde a décollé  je suis soulagé ...
    Quelques bulles  seize ( 13 et 3 ) me maintiennent à la tête de Cluse ( la poupe de Bure , héhéhé , vous avez compris ?)
    Atterrissage : une petite clairière en dévers bordée d'arbres hauts , située prés d'un col avec petits déclenchements thermiques ..... bref : assez pourri en approche , mais tout le monde posera correctement ...

    Vol rando pic de Bure


    C'est la banane pour tout le monde , on éructe de joie ...
      Magnifique journée ! Balade esthétique  couronnée par un beau vol... mais pas d’andouillettes grillées  oldpigest  indigestes , je ferai pėter des nems frits la prochaine fois ...c 'est bon ça !

    Vol rando pic de Bure



      A bientôt pour de nouvelles aventures ...

    Minh ( Never stop exploring )

    « Lundi 8 JuinCa flotte »

  • Commentaires

    1
    piair
    Mardi 9 Juin 2015 à 08:19

    Putain Guillaume t'as perdu quoi au déco ? wink2

    2
    Mardi 9 Juin 2015 à 15:43

    La poignée de frein !!!!

    3
    Minh
    Jeudi 11 Juin 2015 à 14:19




    Rando / parapente au Pic de Bure .  Dimanche 7 Juin

    Photos / video : Guillaume , Eric, Hervé,Philippe, Patrick.
    Texte : Minh

                    3eme sommet du Devoluy , le Pic de Bure (2709m) est visible de très  loin de part sa forme caractéristique en forme de Vaisseau très minéral et de part sa couleur gris et ocre ... cela faisait des années que je voulais m'y balader et pourquoi pas, 
     cerise sur le Mac Do.,  y redescendre en volant  . Il est réputé pour sa puissance thermo nucléaire par les vélivoles et les libéristes sévèrement "Bure nés"  ( je me souviens dans les années 90 , Ph. Camensuli et  JC Veujoz en delta : "..aile  sur la tranche , l’aiguille  vario Ball bloqué à +5 , l’altimètre s'affichait de 10 m en 10m ..."  A mes débuts ,l’idée  de raccrocher Bure en décollant de Chabre me terrorisait  .. et du coup je me contentais donc  de faire le retour si possible par St Genis....

    Malgré une tendance orageuse aléatoire pour ce dimanche 7 Juin dans le massif , je maintiens cette sortie prévue depuis quelques temps... je ne prévoyais pas de report .
    Après un trajet sous un orage violent vers Oraison le samedi soir , Philippe Ch.  fidèle rando/parapentiste  et myself , rejoints par  Hervé J. accompagné de Patrick D. , nous bivouaquons au Sauvas non loin de la maison forestière ; l'occasion pour Pat. d'étrenner sa fameuse tente D4 qui se plie plus vite qu'elle ne se déploie. Puis tard dans la nuit , Guillaume H. et Eric le grimpeur se joignent à nous pour un biplace ( préparation mont Blanc) .
    Dimanche , 5h36 , on avale un petit déj. express  en se demandant si le massif ne sera pas envahit par une mer de nuages ( cause orages la veille) et Guillaume suppose  une instabilité orageuse des 11h 05.

    6h12,  C'est Hervé qui ouvre la marche en imprimant un rythme régulier de métronome  , parfait:  presque 600 m/h ....température idéale , je ferme la marche , ça papote ferme devant moi...
    1ere partie jusqu'à la fontaine du vallon ( 1806m) ou on peut se ravitailler en eau et à partir de là  on quitte la foret de hêtres et de mélèzes pour attaquer les raides lacets/ éboulis de la combe d'Aurouze ; magnifique !! on se régale ! ... on croise quelques chamois ,  découvre des orchidées sauvages , des gueules de loup malgré cet univers hyper minéral... j'adore !
    Vers 2400m , juste avant d’arriver sur la Selle ( début du plateau de Bure) après quelques marches dévoluyennes  , on est contraint d'aborder un névé du genre " ça glisse aux pays des merveilles" ... pour ma part...  j'adore ! Les 2 " jeunes"  Guillaume et Eric en profitent pour lâcher les watts ( ils préparent le Mont Blanc ! ) ...
    Selon les divers topos rando ,pour avaler les 1500 m de  D+ il faut entre
     3h12 et  4h pour accéder au sommet , on aura mis entre 2h31 et 2h44 ..
    C'est évidemment beau ,le panorama est exceptionnel : vue sur les Ecrins ,Grand Ferrand , Obiou , Vercours ,Ventoux ....  j 'ai une pensée émue pour tous ceux qui m'ont transmis leur passion pour la montagne et aux ... népalais.
    Je n'oublie pas mon mentor Marc Lassalle qui est en train de lire ces quelques lignes ...

    8h59: Damned ! .... le vent n'est pas bon: travers Est en rafales...les nuages décrivant déjà une activité thermique.
    Direction, sans tarder ,  les" oreilles " de l'observatoire  ou nous avons  repéré une portion herbeuse face Sud en arrivant sur le plateau, 200 m en contre bas ...
    C'est en courant qu' Eric arrive le 1er sur les lieux ( il prépare le Mont Blanc .. je crois que je vous l'ai déjà précisé) .
    Le décollage : quelle chance de trouver cet oasis herbeux dans ce désert de caillasses !
    Au niveau timing , nous ne sommes pas trop à la Bure , pardon à la bourre , il est 9h42.
     Vitesse mais sans précipitation ; chacun se prépare méticuleusement cependant il faut l'avouer , le déco. est peu sous le vent de Bure ; le vent tourne dans tous les sens avec des rafales de vent nul  et je me souviens que le célèbre alpiniste René Desmaison y avait déchiré sa voile 11 caissons ( 1986) qui tenait par le tissu extrados après avoir méga vraqué en sortie de décollage sous le vent très fort ! Pour le coup , le doute m'habite ...
     C'est à la faveur d'une brise de face que je fais le fusible ... Après avoir quitté le sol , je longe la face Sud au dessus des combes caillouteuses d' Aurouze et de Mai  jusqu'à la tête de Cluse face S.E en annonçant à la radio que l'aérologie est saine... 
    Successivement , je vois passer le binôme  Guillaume/ Eric avec leur petit biplace Huapi ( vous ai je dit qu'ils ont en projet le Mont Blanc ?) , Philippe en UL, Patrick en Aspen ( qui fait son 1er vol de reprise à cette occasion) et enfin...l’infâme ( vent mine)  Hervé avec sa Spantik , ouf  ! tout le monde a décollé  je suis soulagé ...
    Quelques bulles  seize ( 13 et 3  pour ceux qui ne me connaissent pas ...) me maintiennent à la tête de Cluse ( la poupe de Bure , héhéhé , vous avez compris ?)
    Atterrissage : une petite clairière en dévers bordée d'arbres hauts , située prés d'un col avec petits déclenchements thermiques ..... bref : assez pourri en approche , mais tout le monde posera correctement ...
    C'est la banane pour tout le monde , on éructe de joie ... 
      Magnifique journée ! Balade esthétique  couronnée par un beau vol... mais pas d’andouillettes grillées 
    oldpigest  indigestes , je ferai Peter des nems frits la prochaine fois ...c 'est bon ça !

      A bientôt pour de nouvelles aventures ...

    Minh ( Never stop exploring )

    4
    Jeudi 11 Juin 2015 à 14:54

    Joli, on y était presque ! intello

    5
    Frigorifix
    Jeudi 11 Juin 2015 à 16:16

    Excellent récit !

    6
    Jeudi 11 Juin 2015 à 21:43

    Merci Bernard super récit !

     

    Bon pour les devinettes.... "quelques bulles très étroites" (13 et 3)

    "la poupe de Bure".... la purée de poulpe ?

     

    7
    Jeudi 11 Juin 2015 à 21:45

    Et encore tu aurais pu aussi mettre la première contrepèterie du matin quand je t'ai dis que vous dormiez comme des loirs quand nous sommes arrivés à minuit. C'est cher parce que le loir est cher...

    8
    Vendredi 12 Juin 2015 à 04:47

    MINH ...Never stop deconning he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :