• Déco en sud un peu fort apparemment car ils décollent pas du pic mais d'un déco intermédiaire...

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Gros plafs2400 juste derrière la ste !

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Après ginaservis en direction du lac de ste croix, Fabrice qui fera 50 km.

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Toujours le même...

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Le lac d'Esparon en vue

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Toujours de beaux plafs sur le plateau et les antennes de Roumoules à gauche, en arrivant sur le bord du lac de ste croix

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Toujours aussi beau ici ! Le bord sud du lac avec Bauduen en face et st julien du verdon dessous....

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    L'autre bout du lac, coté nord avec la plage de Galetas et la sortie des gorges du verdon

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    La sortie des gorges...

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Vers la Pallud

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Regard sur la gauche direction le Moure de Chanier en allant vers la sortie des gorges vers Castellane

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Posé à la Garde au dessus de castellane sous le Teillon, dans le pré où jouent les enfants et où guillaume attend de voler depuis 15 jours...

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Trop la classe ce Mig !

    Mig vient me narguer jusqu'à La Garde !

    Bravo ! Encore un super vol pour Jean-Luc qui enchaine les vols de + 100 km comme nous les plombs !


    votre commentaire
  • Le début de saison est là avec son cortège de conditions toniques et de vent fort.

     

    La fin d'année pluvieuse et surtout l'hiver pourri ne nous ont pas favorisé pour pratiquer comme le années précédentes.Déjà un lourd bilan au niveau accident avec 7 décès depuis Janvier, et combien d'accidents avec hôpital ?

     

    Certains d'entre nous vont redémarrer l’activité avec un manque de pratique qui peut être dramatique suivant le site et la journée choisie.

     

    La photo suivante représente tout à fait le parapentiste sous sa machine,,

    Sécurité en parapente

     

    Nous sommes vulnérables, il ne faut pas l'oublier ! Nous pouvons passer d »homme » à « omelette »

     

    Sécurité en parapente

     

     

    A cette occasion le club des Pins volants de Cuges les pins organise une réunion une conférence sur la gestion du risque en parapente, le 29 avril 2017 à 19h, À Cuges les Pins . Cette conférence est ouvert à tous. Merci de bien vouloir cliquer sur le lien ci après alerte-securite-en-parapente

    pour plus de détails, et pour votre inscription sur le Doodle.  Merci

     

     


    votre commentaire
  • Pour ce lundi, après une nuit froide et du gel le matin , je glisse au déco.

    Lundi de Pâques

    il y a déjà du monde vers midi, et beaucoup de Suisses.

    Lundi de Pâques

    Guillaume à trouvé du Sud à 40 au sommet du Teillon ,on le voit sur cette photo avec son sac light et sa sellette toute aussi light...

    Lundi de Pâques

     

     

    je ne sais pas si l'Ouest prévu va rentrer. Déco 13h30 et ça monte à 1700 facile, puis je glisse vers le plateau de Lachau.

    Lundi de Pâques

    Dans la combe sous Dormillouse ça monte bien et le pilote qui était avec moi, n'y croyant pas est repartit vers le déco. J'ai le ciel pour moi tout seul.

    Lundi de Pâques

    Je passe le plateau et file le long de la Blanche.

    Lundi de Pâques

    Je suis en vue de Seyne et un bon pétard me hisse à 2600.

    Lundi de Pâques

    Au loin au fond la vallée de Barcelonnette.

    Lundi de Pâques

    Super j'avance bien et je pense aller jusqu'au Traumas et faire demi-tour, mais en regardant mon gps, je vois que je file à 58 km/h ! oups...et dans l'autre sens ??? 12 km/h, merdasse c'est Nord !

    Je fais demi-tour avant Seyne et essaie de rentrer.

     

    Lundi de Pâques

    J'avance pas beaucoup et me fais tarter.

    Je vais passe au large et finalement remonter à 2000, avant de glisser vers la plaine devant le site de st Vincent.

    Lundi de Pâques

    Ça monte de partout et étrangement il n'y a plus personne en l'air, ni au déco ???

    Lundi de Pâques

    Descente en 3.6 et oreilles pour poser, le vent est fort mais sans plus. Quelques pilotes se préparent et en descendant vers Savines, on retrouve 40 de Nord !

    Arrivé aux Richards vers 17h avec un vent d'ouest à plus de 40.

    Le mardi matin vent de Nord encore fort et sur le massif de l'Obiou une mer de nuages dégueule sur la face sous le vent.

    Lundi de Pâques

     

     

     


    1 commentaire
  • Tentative de sortie club à St Vincent les forts, mais il n'y a rien de sur au niveau Météo.

    Long week-end de Pâques

    Long week-end de Pâques

    Clément bosse sur son fourgon, et Anto hésite. Vendredi déco vers 13h30 et plaf 2400.

    Long week-end de Pâques

    Les pétards sont petits et teigneux.

    Long week-end de Pâques

    Transition sur le bout du plateau afin de grimper à Dormillouse, à 1700.

    Long week-end de Pâques

    Plaf 2400 et ça caille un peu.

    Long week-end de Pâques

    Retour vers le déco et atterro.

    Long week-end de Pâques

    Le samedi le vent semble rentrer fort et je ne vole pas.Nous visitons Embrun.

    Les pilotes présents feront une journée complète avec 3000 de plaf. oh, quand je rentre d'Embrun il y a foule en l'air ! jusqu'à 20h30

     

    Long week-end de Pâques

     

     

     

    Dimanche Marc B me rejoint et ajuste son slip en laine...peur de se geler les .......!

    Long week-end de Pâques

    On décolle et on grimpe tous les deux sur Dormillouse.

    Long week-end de Pâques

    A 2200 je vois un planeur filer plein Ouest et enrouler à l'autre bout du plateau, on y va avec Marc et on arrive à remonter à 1700/1800. On file vers le bord du lac.

    Long week-end de Pâques

    Nous  trouvons un thermique costaud qui nous remonte à 2200 de quoi traverser le lac.

    Long week-end de Pâques

    Avant l'autre berge je renonce à poursuivre vers Savines et rentre au déco.

    Long week-end de Pâques

    Atterro au déco avec bière fraîche.

    Long week-end de Pâques

     Pendant qu'Anto et Erika se régalent dans le Verdon

    Long week-end de Pâques

    Long week-end de Pâques

     


    votre commentaire
  • On annonce du sud-ouest au cube pour ce lundi et quand j'arrive à 14h, il y a Philou de Cuges qui plie. Il est pas dans le vol et préfère replier. Moi je sens le plan sympa avec une rue de brume qui arrive sur la mer.

    Un Cube à décortiquer

    Je fais un 1er vol thermique et un poil Sud, tandis qu'arrive François, Mitch et Phil.Mitch se met en vol sans grande conviction et pose au bout de 15mn.

    Un Cube à décortiquer

    Le plaf arrive sur le cube et Phil se prépare,Mitch et François commettent l'erreur de partir !

    Un Cube à décortiquer

    Phil fonce direct au col puis sur St Cyr, visiblement y-a du bon thermique. Passé le col il n'avance plus trop...il pose à l'entrée de st Cyr.

    Un Cube à décortiquer

    Je repars en l'air, les conditions changent !

    Un Cube à décortiquer

     

    En avançant, ça grimpe tout seul vers la brume...dans de l'huile !

    Un Cube à décortiquer

    Un Cube à décortiquer

    Les barbules passent sous moi et autour puis j'émerge entre deux couches, mon spectre de Broken et sur la ouate entre le cube et moi ...

    Un Cube à décortiquer

    Je sors mon tél en vol, c'est de l'huile, ça grimpe tout seul et partout !

    Un Cube à décortiquer

    Heureusement je suis seul, pas de soucis de collision !

    Un Cube à décortiquer

    Sur la crête le soleil ressort, et je peux surfer devant le site.

    Un Cube à décortiquer

    La lumière est superbe...

    Un Cube à décortiquer

    Retour au déco, le bûcheron arrive et se précipite ;

    Un Cube à décortiquer

    Un Cube à décortiquer

    Un Cube à décortiquer

    Il file en plaine direct, pour choper les "barbules"...

    Un Cube à décortiquer

    Phil remonte et les conditions baissent...Merci à Philou qui a gardé mon chien, il aurait voulu voler avec moi, j'entendais ses aboiements à travers les nuages !!!

     

     


    votre commentaire
  • Mercredi et jeudi sont prévu plutôt de bonnes journées de vol … c'est un peu tôt dans la saison
    mais bon je suis libre et motivé alors c'est décidé pour partir en rando-vol sur deux jours.
    Je serais bien parti de Signes, à coté de chez moi , mais comme je préfère éviter la R95 , tant pis ce
    sera départ de la sainte Victoire. Ce sera l'occasion de rendre enfin les gants à loic2 que je traîne
    depuis 1 mois et de voir les copains de parapente .
    Fabrice , un voisin , me propose de m'emmener et de venir voler du pic : génial , je n'aurais pas a
    me soucier de la voiture !
    Il y a du monde une de fois de plus qui a réussi a se libérer … tout le monde est assez zen , et on
    attend patiemment que cela se mette en place : les premiers cums qui se forment sur la sainte baume
    sont bien haut , hum mmm ça sent bon tout ça !
    Un , deux , deux et demi puis trois cycles de formation devant la sainte et ça y est , il est temps de
    se mettre en l'air.
    L'aérologie est généreuse je trouve un thermique qui me décale bien mais 1600 c'est suffisant
    surtout qu'il y a un super nuage à Concors et jml y a déjà fait le plein.
    Et hop plaf facile puis je me place ouest sur la Vautubière mais c bizarre ça ce passe à l' Est du
    nuage... du coup je met du temps a monter et une voile va au plaf en 2/2 a l'Est : c bien là bas que ça
    se passe , je suis mal placé...mais j'ai pas envie de passer a l'Est pour me laisser de la marge en
    dérive au cas ou... tant pis je traverse la Durance en prenant soin de sortir de la zone de Cadarache
    car vu mon placement de m... j'ai pas envie de me prendre une dégueulant e et faire un bivouac
    gendarmerie.
    Sur Beaumont je comprend plus du tout la masse d'air , c le bordel , pourtant loic2 est bien haut vers
    Manosque...Tant pis , je vais assurer le coup et aller vers Valensole ou en général la dérive est assez
    simple a sentir. Je retraverse la Durance et je chope un thermique après Vinon que je ne lâche pas
    avant st martin de Bromes. Pas de doute, la dérive est d'un ouest bien prononcé.

    C'est le printemps


    Mais bon je suis bien haut maintenant et j'arrive a 1600 a St jurs et me refait a 2400 . Je vole tout
    seul je sais pas ou sont les autres.
    J'ai perdu pas mal de temps en début de vol donc je décide de passer tout droit vers Barême , parce
    que si je tente de passer par la montagne de Beyne, avec l 'ouest qu 'il y a , je suis pas rendu !
    Je survole Barême mais a 1400 il va falloir me refaire et lutter contre cette tendance a dériver vers
    Moriez sinon je serais trop bas pour me refaire et dans une zone potentiellement turbulente.
    Autant quand on trouve un thermique , même si c'est plus ou moins turbulent , on sait exactement
    quoi faire (on le travaille ou si on le sent pas on se casse en chercher un autre plus loin) , autant
    quant on doit dériver , le pilotage est beaucoup plus fin . Il faut a la fois gérer son maintient dans la
    dérive , prendre de infos sur le relief pour estimer ou cela peut se redresser en colonne et surtout
    décider de son cap pour se retrouver dans une zone plus favorable et éviter le sous le vent . Sur le
    plateau de Valensole cela ne pose as trop de problème car si on lâche la dérive , on anticipe une pose
    convenable (a condition de se laisser la marge de pouvoir le faire) : c'est un super terrain
    d’entraînement !! Mais en montagne c'est un peu plus compliqué car il y a beaucoup plus de
    paramètres de perturbations .
    Bref il faut pas se louper sinon c'est le posé assuré , aussi sûrement que si vous deviez aller bosser
    le soir .
    Revenons a cette journée de mercredi qui finit a 19 h au terrain d'atterrissage de st André . Un peu
    plus de 5 h de vol …. ça pompe l 'énergie. Direction le clair logis car j'avais renoncé a prendre le
    matos de bivouac : trop froid en cette saison , je veux être en forme pour le lendemain ! Je rencontre
    un jildas qui me propose de m’héberger sous tente si c'est complet au gîte , et deux autre de Dignes
    dont Laurent qui m'invite a boire un coup au clair logis ….
    Repas gargantuesque Hervé le cuistot est top sympa …douche et dodo pour le rdv avec les autres
    pour une tentative vers Grenoble le jeudi.
    Les autres ont bien volés aussi Loic2 a Oraison , Antoine quasi à la vallée de l'asse son cop a ginna
    (yesss) et Fabrice a Quinson !!!
    Pas besoin de se lever tôt , pas de route a faire … ça c'est cool. J'ai le temps de monter tranquille au
    deco a pied.
    Le sentier jaune et facile et sympa … je me fais au passage un tas de chenille
    processionnaires...S'en est cafi!!! Mais je le regretterais le lendemain malgrès mes chaussures
    étanches.
    Un petit détour pour voir le « trou du chalvet » et je coupe pour retrouver le chemin....que je ne
    retrouve pas bien entendu. La c'est en mode sanglier que j'arrive au sommet du chalvet , pleins
    d’égratignures de partout et avoir faillit moultes fois glisser sur des colonnes de chenilles qui
    semblait vouloir venger leurs soeurs.
    Laurent , m appelle ils vont arriver au déco Est ...zut je suis trop haut , faut que je redescende un
    peu.
    Une bonne douzaine de voile … et on papote sur la façon d'envisager la transition morgon-mont
    guillaume : le premier au morgon décidera : ça c'est un plan comme je les aime.
    Jildas qui veut gagner du temps se met en l'air …. et se refait de justesse , un autre sauve son vol et
    viens reposer pour attendre. Je tente le coup aussi a 12h40 et c'est encore Sud-Est , au pire il y aura
    toujours moyen de remonter.
    Bon ben 30 minutes pour m extraire , après avoir fleurté avec le posé : c'est péteux , ça dérive bien ,
    mais je fini pas passer au dessus du chalvet et faire 2500 … c'est parti , les autres ont changés de
    crémerie depuis un moment et attendent un créneau au déco ouest a 14 h.

    C'est le printemps


    A 14 h je suis déjà a cheval blanc et un bon thermique bien puissant me monte a 3000 mètres il y a
    d'autres voiles bien haut , c'est parti pour la blanche.

    C'est le printemps


    Un thermique derrière le carton m’emmène a 2200 au Trauma...la c'est tonique de chez tonique
    mais du coup je suis sur la blanche et assure un plaf a 3300. J'ai repéré la voile de gildas dessous
    moi au trauma , c cool je l avais perdu , et laurent est en l air aussi.
    Y a aussi des voiles qui n’était pas au deco ...ça doit être des gars de bleine a tout les coup , ça veut
    dire qu'on est dans le bon timing !
    Il y a pleins de planeurs , les montagnes sont magnifiques avec leur manteau blanc … c 'est un régal
    d’être ici : que c'est beau !!! Mais que ça pèle !!!
    Un planeur me dépasse a ma droite et juste après je suis ballotté : contre sellettes un peu a droite ,
    un peu a gauche , de la commande ….tempo...bon ça se calme...c fou ça pourtant il m'a pas frôle et
    en plus je suis a 3000 , je dois pas être sous l influence des massif ?
    Ça tire a gauche vers deux planeurs qui enroulent bien...go et 3100 au niveau de dormillouse …
    c'est tout bon pour le morgon facilement , ou jildas viens d'arriver...il m'a dépassé sans que je m'en
    rende compte...faudrait que je vole un peu plus vite quand même. Mais bon , j'ai car même pris le
    temps de regarder le paysage...
    Mais c 'est bizarre ça continu de tirer a gauche … si je ne contre pas a la sellette j'arrive pas a aller
    droit....il y a autre chose qu'un puissant appel d'air, c'est pas possible! Je lève la tête et là je vois une
    belle clef entre c3 et frein b5 . Je comprend mieux … zut j'aurais pu me faire une vrille avec cette
    connerie quand j'enroulais tout a l heure... je garde le cap mais ne vois pas de solution : c'est un vrai
    noeud que ne demande pas du tout a se défaire seul. Tant c 'est une suspente qui a cassée et fait ce
    merdier ?
    Il est 15h30 et j’appelle les autres et leur annonce que je vais aller poser a Embrun (quitte a poser
    tôt autant que ce soit bien placé pour le stop). Il me dis de tenter un décro , mais un je sais pas faire
    et deux ça servirait a rien alors je me contente de me pencher a la sellette mais je vais quand même
    faire comme si j'allais tenter de raccrocher le mont guillaume juste pour le fun.
    Je fais deux tours de thermique au morgon , mais je le lache , je sens pas mon aile , je préfère me
    casser au dessus du lac .
    Je transite a 2500 et arrive au dessus du pibou a 1500 : ça dégrade pas mal .
    J'annonce ma perte d'altitude a Laurent qui va arriver au morgon pour qu'il fasse son calcul de gain
    nécessaire ….. et je leur souhaite bonne chance pour la fin du vol .
    J'assure un posé a coté de la zone de covoiturage .
    16h 30 je lève mon pouce et en deux stop me voilà a l entrée de l'autoroute ou de suite un gars
    immatriculé 83 me ramène direct au beausset!!!19h30 je suis a la maison bien au chaud !!!
    Retour en stop express , comme quoi ça a du bon de poser tôt !!!

    C'est le printemps


    Le lendemain je vérifie ma voile : une simple clef bien prise que je me suis fait en plein ciel , sans
    vraiment m 'en rendre compte : c fou ça !!!
    Jildas ira a Grenoble et Laurent a St Firmin …. bravo les gars … je retournerais tenter bientôt cette
    fameuse transition !!!
    Une belle aventure et des rencontres sympa et tout ça en seulement deux jours....le temps d'un week
    - end ….Merci Fab pour l'aller jusqu à la Sainte !!!
    J'ai appris aussi qu un gars s'est fait mal sur coste longue ce jeudi …. n 'oublions pas que les
    conditions printanières sont parfois violentes , que nos vols d'hiver chez nous ne nous ne nous
    préparent pas forcement a ces conditions .

    MIG


    4 commentaires
  • Quelques images qui bougent...


    7 commentaires
  • C'est moins bon aujourd'hui et c'est dommage.

    Au déco Roland prépare sa Zéno...

    Jeudi 30 Mars

    On se jette tous dans le trou et le vent est un poil travers. Roland arrive à grimper et filer sur le déco Ouest puis retour en plaine ...nous on radasse !

    Jeudi 30 Mars

    Avec Jean on essaie de traverser vers le déco Ouest mais c'est pas gagné.

    Jeudi 30 Mars

    J'essaie l'Obsession2 de chez Uturn, et je tombe au terrain comme tout le monde.

    Second vol, là ça va mieux et avec Fabrice et quelques autres on arrive à rester bien au dessus du déco et se promener sur la face Sud.

    Bon pas une grande journée !


    1 commentaire
  • Journée fumante annoncée pour ce mercredi. Signes ou Ste Victoire semblent être de bons départs. Certains iront à Cuges ! beurk

    Du monde au déco de Signes (une photo anonyme du concombre masqué)

    Téléportation

    Plafs sur Signes 1700... et ça part sur la Ste Baume avec un léger SE. On vise le cum à l'extrémité E

    Téléportation

    Et là un bon thermique me monte à +3.24 à 2134 qnh ! aux barbules

    Téléportation

    Direction l'O du mont Aurélien pour rester en dehors de la r95

    Téléportation

    Puis la Ste Victoire

    Téléportation

    Enroulage au dessus du déco du pic des mouches d'où sont partis les crosseurs 1h avant

    Téléportation

    selfie de concombre

    Téléportation

    Direction Cadarache à 2400 aux barbules

    Téléportation

    Traversée de la cité interdite...

    Même en partant haut j'ai cru que je posais dedans...

    Téléportation

    Puis Vinon

    Téléportation

    Téléportation

    Au dessus du barrage d'esparron

    Téléportation

    Après un gros point bas dans une petit vallée...

    Téléportation

    ça sort à 2650

    Téléportation

    Moustiers sans soucis. J'hésite à basculer derrière pour st-andré et peut être Dormillouse? mais c'est vraiment short. Demain de bosse faut que je rentre. Je pose à St-Jurs. 95 km avec le contournement pic des mouches. Rentré chez moi 21h30

    Téléportation

    Mig qui n'a pas besoin de rentrer pour bosser demain pose à St-André en partant du pic. Demain il repart de là vers le nord... Fabrice à Quinson, parti du pic, JML qui m'a fait une frousse bleue ce soir sur la route pose sur le plateau pour rentrer bosser !


    6 commentaires
  • Aujourd'hui Mig part de la st Victoire et pose vers st André, il mange au clair logis ce soir , prêt pour redécoller demain et continuer sa route vers le Nord.

    Quelques pilotes partent de Signes,...laissons leur la place à la fin pour raconter leur vol.

    Anto est au Caume...

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Il a du mal à s'extraire mais le plaf est à 950, et il se tape une belle petite heure de vol, posé au déco au milieu de ses nouvelles copines....d'un soir ! (Erika j'attends ton coup de fil bad)

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Pour nous avec Pot'air c'est Cuges en sud-ouest...montée démerde avec ACR et notre voiture.

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Aujourd'hui Roland me fait essayer son Alpina2...j'ai hâte !

    Déco bien travers gauche (sud), montée directe, à 750 où je lâche volontairement le thermique, ça bouge pas mal.

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Retour devant le déco, où les copains radassent un peu, et bingo gros pétard...

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Je lâche le thermique à 1000 à côté d'un superbe Bonelli qui enroule depuis les arbres avec moi.

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Transition jusqu'au déco sud-est à 37 km/h bras hauts, un régal !

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    L'aérologie est mouvementée et je n'apprécie guère de me faire savater comme ça.

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Je tourne un moment sur le déco puis passe dessous et vais poser au bout d'une heure seulement.

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Roland arrive quelques minutes plus tard en bi et récupère sa belle machine.

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

    Au final une belle machine, assez maniable et qui file en transition, d'une façon impressionnante.

    Merci encore à Roland et au plaisir.Sur le retour je croise Pot'air avec qui on organise la navette.

    Mercredi 29 Mars, ça sent la poudre !

     Robert est au cube pour un petit vol, le vent est faible.

    Demain Cuges again for me...dable ! intello

     


    1 commentaire
  • Je fais suivre de la part de JC de Cuges.

     

    Bonjour,

     

    Sous l'égide de la LIgue de Vol Libre PACA, il est organisée deux week-end de recyclage biplace à destination des Biplaceurs associatifs de la Ligue de vol libre PACA. Ces week-enk qui se dérouleront à CUGES LES PINS les 06 et 07 mai 2017 et le 14 et 15 octobre 2017 auront comme objectif de rappeller aux biplaceurs les fondamentaux techniques et psycho pédagogiques de la pratique biplace. Ils sont gratuits.

    Journées recyclage biplace associatif

     

    Les inscriptions, limitées à 08 biplaceurs par session, se font directement en ligne à l'adresse suivante :

     

    https://docs.google.com/spreadsheets/d/1IqCSx_4DZL3A5rnOJo8blAmp605jNM6Ck9ProayFwOs/edit?usp=sharing

     


    1 commentaire
  • Mardi le vent est soutenu et il faut attendre 18h pour réussir à se mettre en l'air.

    Mardi, ventilé !

    Le bûcheron se met en l'air ensuite, tandis qu'arrive Pot'Air.

    Mardi, ventilé !

    Le soleil se masque un peu et le vent baisse.

    Mardi, ventilé !

    Sid arrive un peu tard, et se contente de gonfler, le vent baisse et tourne au Sud.


    2 commentaires
  • Les photos de SEV : trop belles ! Lien

     Un paquet de pilotes se reconnaitront : Phil, Marc, Yannick, Manu, Antoine, Arnaud, Seb83, ...

     

    Et aussi sur la page facebook du club : facebook

     Annoncée l'avant veille cette journée a tenu toutes ses promesses et même plus...

    Moi je me suis pelé car en t-shirt sous le coupe vent...

    Marc me grille la priorité pour le fusible ! Y a plus d'éducation, je vous dis !

    Et on se suit escadrille...

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Elles sont belles ces Delta2 !

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    pub pour le Reversale...

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Yannick

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Nonow

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Manu

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Arnaud

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    De plus en plus de monde au déco

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Et toute une bande de nouveaux baptiséshappy

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Pi'air, bien équipé pour le froid, lui !

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Non Antoine ce n'est pas ta moto et c'est pas là qu'on pose...

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Bûcheron

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Et un bi avec Manu sous le Golden3 d'Arnaud qui me l'a prêté pour l'occasion smile

    Sémaphore bis : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

     

    Sémaphore : mais où étaient les tafioles d'Aixois ?

    Certaines regretteront d'avoir hésité... On se posera dans les kékés avec Sev car déco au moment où ça a baissé. Mais ensuite, une fois tout plié, c'est reparti et Pot'aair c'est régalé ainsi que Marc et Antoine qui s'en sont mis jusque là...


    1 commentaire
  • Samedi pluvieux, dimanche heureux !

    Dimanche matin c'est couvert mais y-a du soleil sur le bord de mer, on annonce de l'ouest...j'arrive au sémaphore à 12h (nouvelle heure) quelques kilos de SMS plus tard, je commence à étaler mon aile, mes potes arrivent.

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Vers l'arrière c'est couvert ! heureusement devant c'est bleu, Marc B fait fusible en fourbe, il doit être apparenté à la fameuse Cathy mini...intello

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Yannick  et Guillaume sautent juste derrière et je leur emboîte le pas...

    Le dimanche c'est Sémaphore

    merci à Raymond pour la photo

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Ça fonce à 30 vers Cassis et ça revient aussi vite c'est hyper dans l'axe.

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Ciel pur, air frais, soleil, nuages...

    Le dimanche c'est Sémaphore

    que du bonheur!

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Les copains se mettent en l'air aussi, 7 nouveaux baptisés au sémaphore pour la 1ere fois encore !

    Le dimanche c'est Sémaphore

    On y retourne,avec Bobby en Eiko de chez Supair .

    Le dimanche c'est Sémaphore

    le vent passe encore plus sud-ouest correct et c'est mieux, tous ceux qui pliaient, redéplient et ressautent en l'air .

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Vers Cassis ça grimpe à plus de 600...les barbules forment devant

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Au retour les barbules grimpent à ma rencontre

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Trop bon de jouer à cache-cache..

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Je ressors devant le déco et repars vers Cassis.

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Il est temps de poser après deux heures au frais !

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Bambou pose sa Comet pour son 1er sémaphore

     

    Le dimanche c'est Sémaphore

    Je pars à 17h30 les copains restent en l'air jusqu'à 18h30....du grand sémaphore !

     les photos de Sev: ICI

    Pour ceux qui n'ont jamais fait ce vol, cliquez ici et sur la caméra:Cap Canaille


    1 commentaire
  • Décidé à voler je décide de n'a pas écouter la raison et je roule vers oraison pour un petit hyke & fly des familles ... Pas le temps de récupérer le matos light je file dans le vent ... 25kmh et 35kmh en rafale je pars dans une mole tranquillement pensant me faire arracher et c'est au dessus du deco que je n'avance plus d'un pouce ! Le temps de récupérer mon accélérateur scratché à ma sellette et me voilà parti pour 45 min de vol tonique et bien alimenté ! De belles constructions nuageuses se rapprochent n'ayant pas analysé la météo en profondeur dans le doute je pose et remonte à pied ...

    La raison ou oraison ?

    Au deco un acrobate en l'air et 2 deltas ... dieu que c'est bon de voir des deltas ! Les mecs me font mourir de rire en se charriant et s'envolent tels des aigles pour de superbes travers. Respect les gars  !

    La raison ou oraison ?

    Pendant qu'une carrera attend une mole pour décoller Bruno prépare sa black-out ...

    La raison ou oraison ?

    je me remets en selle sur ma moto et reprends la route le regard émerveillé entre La route et le ciel laissant derrière moi 2 acrobates virevoltants une carrera tout en finesse et 2 deltas majestueux ! Encore une histoire de rapaces ...

    La raison ou oraison ?

     


    1 commentaire
  • Enfin la récompense suprême pour un membre de notre prestigieux club, j'ai cité CLEMENT BERNOT (le papa d'Hendrix pour ceux qui ont du mal avec les noms) !

    Et oui vous ne rêvez pas c'est lui au milieu avec son magnifique t-shirt club 2012 (ça date un peu va falloir lui en payer un nouveau, ça tombe bien ils arrivent...). Il a gagné la coucoupe des pompiers !

    Champion du monde des pompiers du var...

    Mais c'est pas tout, notre grande saucisse belge internationale, j'ai cité Gillou a remporté la deuxième place en open (ouvert aux non pompiers - car n'est pas pompier qui veut...) Là c'est facile pour le voir...

    Champion du monde des pompiers du var...

    Et pourtant ils étaient nombreux à se disputer le titre suprême... (vous avez 5 s pour trouver Gilles et 5 min pour trouver Clément...)

    Champion du monde des pompiers du var...

     

    D'autant plus que ça n'avait pas l'air simple leur règlement pour des pompiers... (quoi faut lâcher les boules dans la cible en volant ? Non lécher pas lâcher...)sarcastic

    Champion du monde des pompiers du var...Champion du monde des pompiers du var...Champion du monde des pompiers du var...Champion du monde des pompiers du var...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais les rapaces d'azur qu'ils sont ont surmonté toutes ces difficultés sans problème. (Je vous rappelle qu'un test de QI est obligatoire pour appartenir à notre prestigieuse association - Tiens doit y avoir des erreurs...) Et ils ont volé comme des dieux grecs. Quelle élégance cette saucisse...

    Champion du monde des pompiers du var...

    Les autres n'ont rien pu faire face à cette domination de la tête et des épaules... ^^

    Champion du monde des pompiers du var...Champion du monde des pompiers du var...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enfin la reconnaissance internationale éclaire de son illustre lumière tout le talent des Rapaces d'Azur.

    Hallelujah !

    Et quel beau trophée !

    Champion du monde des pompiers du var...

     

     


    votre commentaire
  • Non ce n'est pas la nouvelle Renault ! Vous ne connaissiez pas ? moi non plus ! Le Tromen est un volcan de Patagonie situé en argentine. Nos deux rapaces migrateurs d'Air studio Stéphanie et Gregory, qui sont partis 6 mois dans ces contrées sauvages nous reviennent avec encore un bel opus dédié à la nature.

    Et c'est tout simplement beau ! Et très pro !(n'hésitez pas à regarder tout leur site, les photos sont magnifiques!) Ça change des photos "gopro"...


    votre commentaire
  • Beaucoup d'entre nous ont eu une mauvaise surprise en voyant les tarifs biplace associatifs cette année ! L'augmentation est constante déjà depuis quelques années mais cette année on a pris un gros coup !

    La fédé fait le point et compare notamment avec l'assurance délivrée par le vieux Campeur ou la FFCAM.

     

    Alors on nous fait remarquer que les pros ont une augmentation 112€ mais nous c'est 40€ ! Et nous n'avons pas de moyens pour éponger alors que les pros feront 2 bi de plus pour absorber cette augmentation...

     

    En fait l'erreur de pensée concernant les indemnités c'est qu'aujourd'hui on veut bancariser les accidents, les blessures, les décès. Tout a un prix et parfois exorbitant. Ce qui fait exploser les dédommagements aux victimes et donc les primes d'assurance.  Or l'argent peut-il réparer une colonne vertébrale  ? Non bien sûr. L'argent peut-il dédommager un blessé de la colonne vertébrale ? Là est la faille. Je répondrais non là où les assureurs et la majorité d'entre nous répondent oui. Que si on a été blessé gravement, la vie sera quand même moins dure avec de l'argent que sans... Évidemment, mais moi qui suis passé par là, j'ai toujours pensé que la plus belle aide que j'ai reçue avait été de bénéficier d'un service de secours performant et d'un service de santé et de rééducation performants. Donc je remercie le fait de vivre dans un pays où nous pouvons tous compter sur notre service de santé. Unique au monde car il est basé sur la mutualisation des risques et est financé par cotisations !! C'est à dire à 100% par les salaires (part patron + part salarié) (= ce que certains appellent des charges ....)

    Pourvu que ça dure...

     

     


    1 commentaire
  • Vers 14h30 on est prêts avec Michel of, car le sémaphore est trop faible et les bouffes qui passent sont zarbis

    Le vent est idéal plein OUEST, déco et ça porte pas tant que ça...je passe sous le déco,pour choper un thermique costaud que j'enroule jusqu'à 400, avec l'aile de Claude. Dur de revenir vers le cube, le vent pousse d'un cran. Michel décolle et passe direct sous la crête et se bat, pour finalement poser...et j'y tombe également 10mn plus tard.

    Je remonte en stop avec Pot'Air en moto, tandis que Michel remonte avec deux pilotes qui arrivent.

    Le ciel se couvre méchamment !

    Démo futurs pilotes

    On revole et repose au déco, pour attendre que le vent se remette face car il pousse en Sud et en sud-est au dessus.

    Démo futurs pilotes

    Un groupe de pilotes en herbe suit mes évolutions de très près afin de saisir toutes les subtilités de la chose.

    Démo futurs pilotes

    Je redécolle dans des bouffes tantôt Nord , tantôt Ouest prends du gaz puis repose...

    Manquait le soleil !Les photos de la journée par Pot'Air 

     


    votre commentaire
  • Marc me réveille de ma léthargie vers 13h pour me dire qu'ils vont au Caume avec Arn'eau... Sur Toulon c'est bouché... Et ça semble un peu NO au Caume... Un coup d'oeil à PGC et je me décide pour Tazie. Je prends le sac sellette Kruyer qu'on vient d'acheter, j'y fourre ma Delta2, mon casque, mes gants, ma doudoune et une bouteille d'eau et c'est parti pour l’ascension (7kg sur le dos!)... Le portage est excellent. Un super produit, grosse qualité.

    Tazie perfect !

    Au déco c'est ventillé et on attend avec Shirley et Mario. Je ne veux pas faire fusible car connait pas la sellette, pas d'accélérateur et pas de secours...

    Tazie perfect !

    Puis les habitués arrivent les uns derrière les autres alors que Bambou amasse les asperges sauvage...

    Le déco se remplit et c'est parti  !

    Tazie perfect !

    Les conditions sont parfaites, de la douceur, ça monte gentil, le vent parfait dans l'axe! Du jamais vu pour moi !

    Tazie perfect !

    Admirez la sellette...

    Tazie perfect !

    Le confort en vol est excellent ! 2h  de vol sans aucun souci ! C'est génial !

    Tazie perfect !

    Boby qui se régale comme tout le monde

    Tazie perfect !

    Y a du monde mais de la place pour tous

    Tazie perfect !

    Tazie perfect !

    Clem , notre super champion du monde en biplace !

    Tazie perfect !

    Belle lumière du soir

    Tazie perfect !

    Un régal de frôler le caillou ce soir

    Tazie perfect !

    Et de descendre en wings pour reposer au déco

    Tazie perfect !

    Bambou

    Tazie perfect !

    Elle s'éclate et pose et repose comme nous tous. Un festival de bonne humeur.

    Tazie perfect !

    Aller encore un dernier posé pour la route...

    Tazie perfect !

    Et un dernier tour au chameau pour pas laisser parapentoufle tout seul dans la lumière du soir...

    Tazie perfect !

     

    Tazie perfect !

    Retour terrain

    Tazie perfect !

    Et posé !

    Tazie perfect !

    Un tasie magique ce soir ! Et une confirmation la sellette club est au top !! Comparée avec la radical3 que Clem a gagné à sa compet de pompiers, la Kortel est mieux finie, le sac de portage mieux pensé. Vraiment un super produit cette KruyerII !!! Vivement la montagne...


    1 commentaire
  • Premier cross d'Antoine qui pose entre Rians et Gina. Il a pris le temps de faire quelques images pendant que le Mig, lui pas de temps à perdre pour les images, concentration extrême pour la distance et pose à St-André !


    1 commentaire
  • A qui est cette voile ? intello

    Roque-brune ou blonde ? Peu importe pourvu qu'on est l'ivresse

    Et oui vous le reconnaissez...

    Roque-brune ou blonde ? Peu importe pourvu qu'on est l'ivresse

    Nous avons eu de la chance pour notre petite sortie à Roquebrune. Un super appart et un super temps sur les deux jours. Nous étions sept : Arnaud, Antoine, Cédric, Laurent, PHil, Pauline et moi.

    Avec beaucoup de premières fois :

    • Première pour Phil à Roquebrunehappy
    • Première à l'eau pour Arnaud wink2
    • Premiers décros, vrilles et misty pour Antoine qui a impressionné !smile
    • Premier SIV pour Laurent (le bûcheron) qui s'est régalé. D'ailleurs il y retourne le prochain weekend yes
    • Premières SAT ryhtmiques pour moi... Encore du travail avant l'infinity... ? oh
    • Premiers biplaces pour Pauline et Dave smile
    • Premier.... ? pour Cédric ? glasses

    Merci à Phil pour les photos

    Notre appart avec vue sur la mer, à 200m de la plage et de la navette...

    La vue de la terrasse :

    Roquebrune mon Amour

    Au lever avant de prendre le petit déj !

     

    Roquebrune mon AmourRoquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Roquebrune mon AmourLa fameuse navette toujours bondée. Mais nous avions réservé les premiers yes

    Et un café en attendant Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Roquebrune mon AmourLe chemin pour rejoindre le déco (10 min) après 30 min de navette...

    Et enfin arrivée sur le déco qui domine Montecarlo et la mer...

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vue de derrière le déco

    Roquebrune mon Amour

     

    Le déco toujours plein. Faut jouer des coudes parfois pour décoller et pas rater la navette suivante...

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

    Tiens lui aussi finira à l'eau le dernier run... Mais y avait complot...

     

     

     

     

     

     

    Un biplace entre deux runs... Un avec Pauline et le lendRoquebrune mon Amour

    emain avec Dave un ami.

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

    Pauline après son vol

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

    Pendant que le bûcheron débriefe son SIV...

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sous l'oeil blasé de "Tumbling" le chien de JC

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

    Et on remonte vite pour une nouvelle navette. Tiens pourquoi Arnaud a-t-il un gilet gonflé dans les mains ? 

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

    Décos dans la brume dimanche aprem...

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

    Ambiance

    Roquebrune mon Amour

     

     

     

     

     

     

     

     

     Finalement malgré tous les imprévus : le Paris-Nice qui nous bloque la route ; les nuages, la mer qui mouille, le caractériel de service... On réussira à tous décoller pour notre dernier run. Puis retour maison.


    2 commentaires
  • Ce samedi ,pendant que nos vaillants amis acrobates sont au dessus de l'eau, on va au Garlaban avec Marc et Yannick. On arrive trop tard ,vers 13h (par ma faute) et on grimpe dés qu'on voit des ailes décoller.

    Garlabandage du samedi

    Le temps de monter il y a 15 ailes en l'air et certains sont à des altitudes stratosphériques.

    On décolle à 14h et bing, thermique de 14h02 d'entrée et plaf 970.

    Garlabandage du samedi

    C'est un peu dur pour les copains de monter et je profite du panorama.

    Garlabandage du samedi

    Mais un gros voile de merdasse arrive en altitude et va tout casser. Marc se bat dans les basses couches, tandis que Yannick arrive au sommet ...nous profitons de la vue sur les marcheuses en tenue légère...intello

    Garlabandage du samedi

    Au bout d'une heure on descend car ça ne monte plus (pléonasme)

    Garlabandage du samedi

    Garlabandage du samedi

    Marc F, est posé au déco ( "F" comme fourbe bien sûr)

    Il voulait arriver en star pour nous montrer sa belle sellette, qu'elle est belle !bad

    Garlabandage du samedi

    Retour maison, et découverte du plan "C" pour Marc qui semble enthousiaste !

    Ça sent déjà la poudre

    Yves décolle de Cuges vers 12h30 et après un plaf à 1350 file poser vers Lascours...


    votre commentaire
  • Je sens un bon Cuges jeudi mais pas trop tôt, bascule de nord en sud vers midi, 13h nickel et plaf prévu 1200 de 14h à 16h.Je fonce à Cuges dés le réveil et attends Marc B qui doit arriver à fond de Marseille, vers 13h30.

    Cuges de Ouf

    On monte vite fait et je fais fusible dés que l'école arrive avec une navette bondée. Thermique de suite, pour un 700, puis un 900 et enfin 1300 direct.

    Cuges de Ouf

    En dessous tout le monde décolle mais personne ne monte.

    Cuges de Ouf

    Thermique et plaf à 1375.

    Cuges de Ouf

    La vue est hyper dégagée et on voit la neige sur le Ventoux...

    Cuges de Ouf

    Je file vers l'Ouest..

    Cuges de Ouf

    Cuges de Ouf

    Je chope un +5 au dessus de la vigie et regrimpe à une altitude réglementaire...

    Cuges de Ouf

    Je file vers la Ciotat et m'arrête après les reliefs de la Bédoule quand ça redescend vers Ceyreste.

    Cuges de Ouf

    J'arrête et file plein Est vers le plateau du Camp.L'envie d'aller au dessus de mon petit déco plan C, me démange...mais il faut rester raisonnable, ce soir je bosse.

    Cuges de Ouf

    Au loin personne au cube, donc pas la peine d'aller poser là-bas, personne pour me remonter à ma voiture à Cuges.

    Cuges de Ouf

    Retour sur le déco où des pilotes sont remontés pour un deuxième vol.Je regrimpe au plaf...

    Cuges de Ouf

    Cuges de Ouf

    Je file à nouveau sur le Cruvelier où je reprends un boulet qui me remonte encore au plaf.

    Cuges de Ouf

    Petit tour en direction de Gémenos avant de rentrer dans la plaine de Cuges.

    Cuges de Ouf

    Finalement photo d'Ok Corral et descente poser après 2h de vol magique .

    Cuges de Ouf

    A l'atterro Marc arrive et on attaque la rotation navette.

    Cuges de Ouf

     JOLI F.A.I de 17.32 km sur les 72 km de parcourus en comptant la distance dans les thermiques !Pas étonnant que j'étais vidé au bout de 2h...sleep

    Cuges de Ouf

     


    4 commentaires
  • Antoine a filmé avec sa Gopro5... Premier sémaphore pour lui... On l'entend siffler pour se donner du courage quand il décide de partir vers Cassis et qu'il espère que ça porte parce que sinon... Engagement bien récompensé !

    Çà c'est la vie ! Avec une super bande son en plus...

     A regarder en hd1080

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires